samedi 10 décembre 2016

Pour Zach de Rowan Speedwell

Titre : Pour Zach
Auteur : Rowan Speedwell
Editeur : Dreamspinner Press
Prix : 5.55€

Disponible en format numérique

Quatrième de couverture :
Pendant cinq ans, Zach Tyler, le fils d’un des plus riches magnats de l’informatique au monde, a été retenu en otage, torturé et abusé. 
Quand il est enfin secouru de la jungle Vénézuélienne, il est traumatisé à la fois physiquement et psychologiquement, mais il commence doucement à reconstruire la vie qu’il aurait dû avoir si un baiser innocent ne l’avait pas envoyé en enfer. 
Son meilleur ami d’enfance, David, a vécu ces années avec un bouleversant sentiment de culpabilité et de chagrin. Chaque tentative de relation amoureuse a été un fiasco à cause des sentiments qu’il portait à un homme qu’il pensait mort. 
Quand Zach est retrouvé, David est fou de joie mais ensuite anéanti quand Zach le repousse. 
Deux ans plus tard, David retourne dans sa ville natale. Zach et lui doivent faire face aux désaccords entre eux, à ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre et au futur qu’ils pourraient avoir. 
Mais Zach a des secrets, et l’un d’eux pourrait bien détruire leur amour encore fragile.

Mon avis :
J’ai eu l’occasion de découvrir la plume de cette auteure avec son roman Illumination paru chez Milady sans leur collection Slash.
J’avais beaucoup aimé ma lecture, et j’ai été surprise de découvrir que celui-ci est disponible chez nous depuis 2013.
Je suis passée complétement à côté de cette sortie, mais en même temps, en 2013, je ne lisais pas de romance M/M donc je ne pouvais pas le savoir, hein ;)

Je me suis prise une énorme claque en lisant ce livre.
C’est un réel coup de cœur que ce soit pour le roman, les personnages ou l’histoire.

Dès le début, l’histoire est assez sombre, effectivement Zach a quinze ans quand il se fait kidnappé par un groupe paramilitaire à l’aéroport du Costa Rica, alors qu’il devait passer quelques jours chez sa tante.
Il est battu, affamé, torturé, violé et cela pendant une durée de cinq ans…

Quand il est retrouvé, il n’est que l’ombre de lui-même et cela peut se comprendre, je ne sais pas si j’aurais pu survivre dans de tels conditions, sûrement pas.
Il n’est plus capable de parler, ni de marcher… Il est complétement brisé par ce qu’Estéban lui a fait endurer toutes ces années.
Il est tellement terrorisé, qu’il pense que son sauvetage n’est qu’un rêve et qu’il va finir par mourir…

Quelques pages plus tard, on retrouve notre protagoniste, deux ans plus tard, après de nombreux mois en centre médicaux.
Il parle de nouveau, marche normalement et il a repris des forces.
C’est un jeune homme de vingt ans, bien solide et très baraqué « style motard » même si à l’intérieur se cache encore l’ado de quinze ans complétement traumatisé.

David est de retour chez lui après des années loin de la maison liées à l’absence de Zach.
Il se sent coupable et il est très blessé par le comportement que Zach a pu avoir à son égard lors de sa visite deux ans plus tôt.
Il ne veut pas le croiser et vite trouver un appartement en ville pour pouvoir l’éviter et surtout éviter un nouveau pétage de plomb de Zach.

Il est fou amoureux de Zach depuis sept ans maintenant, toutes ces relations se sont soldés par des échec, en effet il est « émotionnellement indisponible » trop absorbé par Zach pour pouvoir s’investir complétement dans une relation avec quelqu’un d’autre.
Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais on ne choisit pas de qui on tombe amoureux…

Un soir, ils se croisent dans un bar… et là tout commence !

Ils vont avoir beaucoup de mal à se faire confiance, à réapprendre à se connaitre, même si on ne change pas les bonnes vieilles habitudes, mais Zach est brisé et cela est vraiment un gros frein dans leur histoire.
Ils sont bien différents à présent, et Zach est terrifié à l’idée de décevoir son Davey (Taff), car il ne sait pas tout du Venezuela et certaines choses sont dures à dire et à expliquer.

C’est une romance qui nous prend aux tripes.
J’ai été transporté dans le roman, je me suis attaché aux personnages, que ce soit principaux ou secondaires, je les ai tous aimés.

Je trouve le personnage de Zach très bien écrit.
Malgré tout ce qu’il a vécu, il est fort et courageux.
C’est un jeune homme détruit mais qui va pouvoir se reconstruire grâce à l’amour que lui porte David.
Les sentiments de celui-ci sont tout simplement à bout de souffle, il ferait n’importe quoi pour Zach et c’est magnifique.

Un très beau roman, qui mérite d’être lu au moins une fois.

Conclusion :
Une histoire assez sombre, mais très belle. Des personnages brisés mais très attachants. Une plume addictive, qui nous empêche de lâcher le roman une seule fois.
Un véritable raz de marée d’émotions. J’en suis encore toute retournée.


COUP DE CŒUR
5/5

Extraits :
« — Fait-il autre chose que d’aller en thérapie ?
— Eh bien, il a de la physiothérapie aussi. Et il travaille sur des voitures. Mais en général, il disparaît juste après le dîner, et la moitié du temps il ne mange même pas avec Di ... Richard et Jane. Il a une kitchenette dans l’appartement et il se cuisine quelque chose là-bas. Je fais des courses pour lui, et quelque fois je fais le ménage, s’il le demande. Il est très ordonné.
— Silencieux et ordonné. Ça sonne comme un serial killer.
— David !
— Oui, tu sais bien, c’est la manière dont les voisins les décrivent toujours : il était silencieux, toujours dans son coin, mais, bon sang, son jardin était ordonné. 
David pouffa. 
— Purée, j’espère que la thérapie fonctionne ou ils creuseront le jardin de Dick et Jane pour rechercher des corps.
— David Philip Evans, je vais t’en mettre une si forte que …
— Tu veux encore que j’emménage ici ? questionna-t-il en éclatant de rire, amadouant de suite Annie. »

« Bon dieu, Taff, tu es comme un petit ami qui souffle toujours le chaud et le froid, se plaignit Zach. Je ne suis pas surpris que tes partenaires t'aient largué, je suis juste surpris qu'ils ne t'aient pas tué. »

« Les choses. Les secrets. Ils sont toujours pires quand ils sont gardés dans l'ombre. Ils grandissent, comme des champignons et des moisissures. Mais tu les mets au soleil et ils se dessèchent. C'est comme de la vitamine D pour l'âme. »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire