lundi 20 février 2017

Requiem de Lily Haime

Recueil de Nouvelles : Tous les bénéfices pour Le Refuge
Titre : Requiem
Auteur : Lily Haime
Prix : 3.99€

Disponible en format numérique

Résumé :
Milli est autiste, pianiste et asthmatique. 
Et comme si ça ne suffisait pas, il est né un 29 février, une année bissextile. 
Milli ne comprend rien aux gens. 
Il ne comprend rien de lui, non plus. 
La seule chose qui ait du sens, c'est la musique. Les notes sont ces mots qu'il n'a jamais su expliquer. Elles savent dire toutes ces choses pour lui. 
Qu'elles soient noires ou blanches, douces ou violentes, elles restent parfaites. 
Comme Logan…

Mon avis :
C’est avec une immense joie que je retrouve la plume de Lily Haime.
Quand j’ai appris qu’une nouvelle serait éditée parmi un recueil pour les deux ans du blog « Mateiva, Les passions de Méla », et qu’en plus les bénéfices seraient reversés à l’Association « Le Refuge » je n’ai pas hésité une seconde !
Il me fallait ce recueil pour pouvoir lire une pépite de plus de mon auteure chouchou de tous les temps et je faisais une bonne action par la même occasion :)

Cette nouvelle est tout simplement géniale ! Comme tous les écrits de notre chère Lily.
Encore une fois, elle a su me toucher au plus profond de mon cœur.
Son histoire m’a bouleversée et les personnages sont tout simplement attachants.

J’ai adoré notre protagoniste principal, alias Milli.
Ce personnage est tellement bien développé, son autisme, son vécu, ses relations familiales, amicales ou personnelles, sont très bien décrites, et toute la musique liée à cet homme est tout bonnement magique.
Il vit dans son « univers ». Il parle, mange et dort musique. Il arrive à s’échapper de notre monde grâce aux notes de son piano et c’est touchant.

Logan, notre deuxième protagoniste, est lui, très différent.
Son parcours est beaucoup plus sombre, il a un secret et celui-ci n’est pas facile à vivre.
Il vit avec une grande culpabilité et c’est ce qui fait qu’on s’attache à lui.
Il mérite sa rédemption et l’intérêt que lui porte peu à peu Milli au fil du déroulement de l’histoire.
Même si, il en doute énormément au départ, Logan arrivera petit à petit à accepter l’amour d’une personne comme Milli.

Ils sont dès le début intrigué l’un par l’autre, même si Milli, essaye de se détacher de ses nouveaux sentiments qu’il n’a pas l’habitude de ressentir.

La romance est très belle, légère et douce.
Lily à ce talent fou, de nous vendre du rêve au travers de ces différents récits.
Même si ces histoires et ces personnages sont torturés et sombres, elle arrive à nous faire ressentir des émotions plus fortes les unes que les autres.
C’est un torrent, une tornade, une explosion de joie, de bonheur, d’espoir et c’est toujours une très grande leçon de vie.
On se remet en question, on doute mais on en sort grandi et changé !

« Requiem » est à la hauteur de toutes ses œuvres.
Il a ce petit plus, qui fait que dès les premières lignes on adhère et on aime.

Conclusion :
Une nouvelle exquise. Une histoire touchante et bouleversante. Des personnages attachants. Du grand Lily Haime ! Des émotions qui nous prennent aux tripes. Un réel coup de cœur. Une vraie pépite. Cette nouvelle saura vous faire patienter jusqu’en avril pour avoir l’occasion de lire ses deux nouveaux romans ;)


COUP DE COEUR
5/5


Extraits :
« Requiem for a dream »

« Alec ne m’avait jamais semblé si dangereux. Il n’avait jamais eu cette ascendance sur moi. Il n’avait jamais secoué chaque cellule de mon organisme comme les petites particules blanches dans une boule à neige.
Une feuille ballottée par le vent.
Un petit coquillage emporté par les vagues.
Un bateau au milieu d’un tempête.
Un caillou pris dans la terreur d’un ouragan.
Un cyclone… Destructeur… »

« Serre-moi Logan. Serre-moi fort.
N’écoute pas ma voix, n’écoute pas ces mots que je sais si mal dire. Mais entends-moi. Entends tout ce que mes silences te racontent. Dis-moi que c’est suffisant. Dis-moi que tu me comprends. Moi je vois en toi, Logan. Je vois tout.
De la noirceur à la lumière.
De l’obscurité à la lueur.
De la profondeur à la hauteur. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire